01 34 75 40 39 Mairie Seraincourt

Classée monument historique par arrêté du 7 janvier 1930 : Elle est d’origine incertaine, et était desservie par des chanoines Prémontrés de 1175 à 1791.

D’un aspect extérieur très hétérogène, l’église réunit des parties de quatre principales époques, et sa structure ne peut se comprendre qu’en regardant l’intérieur.

Contrairement à ce que suggère la fenêtre gothique flamboyante du chevet, qui n’est pas antérieure à la fin du xve siècle, les parties les plus anciennes sont le chœur voûté en berceau, la base du clocher et le clocher lui-même, qui abritent des chapiteaux romans d’une facture archaïque, et devraient remonter à la période comprise entre 1110 et 1125 environ.

La mouluration des arcs-doubleaux est loin d’être la règle à cette époque, ce qui confère à l’église un rôle de précurseur. Le clocher est quant à lui un prototype des clochers en bâtière à colonnettes d’angle du Vexin français.

Sans doute après l’installation des chanoines, l’église est pourvue d’un nouveau croisillon nord et d’une chapelle latérale nord du chœur, qui sont de style gothique primitif, hormis un portail d’apparence romane. Le voûtement d’ogives est peut-être effectué après coup, au début du xiiie siècle.

C’est au premier tiers du xive siècle qu’une vaste chapelle de deux travées est édifiée au sud du sanctuaire. Elle affiche le style rayonnant tardif, et est d’une architecture très soignée. Quant à la nef, qui s’apparente extérieurement au croisillon et à la chapelle nord, elle date seulement de 1863, mais les blocs sculptés et les matériaux proviennent en grande partie de l’ancienne nef, ainsi que les colonnettes à chapiteaux du portail occidental, qui se situait initialement au sud.