01 34 75 40 39 Mairie Seraincourt

TRANSPORTS

Gare de Cergy-le-Haut
Tél. 01 34 32 10 41

Gare de Cergy-Saint-Christophe
Tél. 01 30 32 24 32

Gare de Poissy
Tél. 0 891 36 20 20

SNCF

Gare d’Hardricourt-Meulan – Tél. 01 34 74 19 15
Dessert la gare de Paris-Saint-Lazare par Conflans-Sainte-Honorine.
Durée du trajet Hardricourt-Paris : 46 à 55 min
Parking non gardé

Gare des Mureaux – Tél. 01 30 22 07 33
Dessert la gare de Paris-Saint-Lazare par Poissy
Durée du trajet Les Mureaux-Paris : 33 à 37 min
Parking gardé

Lignes de cars desservant Seraincourt

Ligne 06 : Seraincourt-Pontoise / Pontoise-Seraincourt

Ligne 17 : Lainville-Les Mureaux / Les Mureaux-Lainville

Ligne 05 : Seraincourt-Les Mureaux / Les Mureaux-Seraincourt

TAXI Patrick Martinez   portable  : 06.09.68.10.10

Transport Collectif Rural du Val d’Oise

 M. LONGE – Tél. 07 87 11 75 92

 Pour aller vers Pontoise, Cergy, Marines etc. dans un rayon de 20km, sans sortir du département

(Sauf pour Meulan : Marché, Hôpital).

Quelques exemples :

–  Aller chercher ou emmener ponctuellement un enfant à l’école

–  Effectuer des courses

–  Se présenter à un rendez-vous à l’hôpital ou à la clinique

–  Prendre le R.E.R. …

Ce service fonctionne du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 7h30 à 12h et de 14H30 à 19h30

Des tarifs de destination : (remise de coupon)

De 0 à 10 kms : 5 €

Au-delà de 20 kms : 8 €

Tarif retraité : 2€ dans un rayon de 20 kms

 Attention : Prise de rendez-vous de 19h30 à 21h0

Renseignements complémentaires au secrétariat de la Mairie.

L’EGLISE

L’EGLISE

Classée monument historique par arrêté du 7 janvier 1930 : Elle est d’origine incertaine, et était desservie par des chanoines Prémontrés de 1175 à 1791.

D’un aspect extérieur très hétérogène, l’église réunit des parties de quatre principales époques, et sa structure ne peut se comprendre qu’en regardant l’intérieur.

Contrairement à ce que suggère la fenêtre gothique flamboyante du chevet, qui n’est pas antérieure à la fin du xve siècle, les parties les plus anciennes sont le chœur voûté en berceau, la base du clocher et le clocher lui-même, qui abritent des chapiteaux romans d’une facture archaïque, et devraient remonter à la période comprise entre 1110 et 1125 environ.

La mouluration des arcs-doubleaux est loin d’être la règle à cette époque, ce qui confère à l’église un rôle de précurseur. Le clocher est quant à lui un prototype des clochers en bâtière à colonnettes d’angle du Vexin français.

Sans doute après l’installation des chanoines, l’église est pourvue d’un nouveau croisillon nord et d’une chapelle latérale nord du chœur, qui sont de style gothique primitif, hormis un portail d’apparence romane. Le voûtement d’ogives est peut-être effectué après coup, au début du xiiie siècle.

C’est au premier tiers du xive siècle qu’une vaste chapelle de deux travées est édifiée au sud du sanctuaire. Elle affiche le style rayonnant tardif, et est d’une architecture très soignée. Quant à la nef, qui s’apparente extérieurement au croisillon et à la chapelle nord, elle date seulement de 1863, mais les blocs sculptés et les matériaux proviennent en grande partie de l’ancienne nef, ainsi que les colonnettes à chapiteaux du portail occidental, qui se situait initialement au sud.

CELEBRITES DE SERAINCOURT

Pierre-Jean-Georges Cabanis (1757-1808), médecin, physiologiste et philosophe mort au hameau de Rueil ;

Charles Maurice Donnay (1859-1945), auteur dramatique, résidait au prieuré de Gaillonnet ;

Louis Friant (1758-1829), général d’Empire, résidait au prieuré de Gaillonnet, est mort à Seraincourt :

Pola Negri (1897-1987), actrice polonaise du cinéma muet, se maria à Seraincourt et résidait au château de Rueil.

Jeanne et Robert résistant pendant la seconde guerre mondiale.

Jane SOURZA (1902 – 1969) Actrice Française et animatrice de radio (Célèbre émission « Sur le banc avec son compère Raymond SOUPLEX »

.

DECOUVERTE A SERAINCOURT

DECOUVERTE A SERAINCOURT

Découverte d’une sépulture néolithique à SERAINCOURT

En 1880, on a exhumé à Seraincourt au lieu-dit le « Bout d’en bas », à mi-chemin de               Seraincourt à Rueil et près des «Terres mortes » un squelette.,

Ces terres mortes sont tourbeuses, les os exhumés à une certaine profondeur étaient fort longs et robustes ceux que nous avons conservés indiquent la présence d’un individu de la race dolicocéphale-néolithique. Nous n’hésitons pas à le classer ainsi à cause de quelques fragments de silex qui l’accompagnaient.

Ancêtre glorieux d’une race dont l’expansion couvre le monde notre type était un habitant de ces misérables villages, villages de branchages et de boue des bords de la Seine de Paris à Mantes.

Seraincourt, autrefois était à la limite nord du grand marécage qui, de la Seine, s’étendait primitivement entre les lieux devenus par la transformation de ce marécage en étang. Hardricourt, Tessancourt, Gaillon et Meulan. La transformation à eu lieu vers 1096, à la suite d’une concession de pâturages communaux faite par le Comte de Meulan aux habitants de Gaillon et Hardricourt. Le grand marais donné en partie au prieuré de Saint Nicaise forma avec le terrain pris sur la lande des Mureaux, le grand étang de Meulan.

En dehors de la sépulture précitée, en se dirigeant vers le haut de la côte du « Bout d’en bas » et sur la Renardière, on a reconnu la trace d’incendies. Les vieillards de Seraincourt racontent qu’on a trouvé là des vieilles fondations en puits (foyers néolithiques sans aucun doute) et quelques autres sépultures isolées.

De plus, il a été trouvé des ossements de gros animaux qui nous paraissent être contemporains du cheval et de l’éléphant primitifs rencontrés en abondance par M. Périer du Carne dans les gisements des Mureaux.

Source : Léon Plancard (correspondant du Ministre de l’Instruction publique)

Le Menhir du GAILLONNET

Découvert en 2016, classé monument historique par arrêté du 2 janvier 2017.

Le menhir est constitué d’un bloc parallélépipédique en calcaire de 3,16 m de hauteur, dont 2 m hors sol et 0,90 m. Une fouille au pied du menhir a livré quelques charbons de bois et des tessons de céramique. Des tessons de céramique datés du Néolithique moyen et des outils en pierre ont été découverts aux alentours.